· 

Habillage pour réservoir

Les habillages pour réservoir


JOUR terrien : 180

l'idée

Initialement, je souhaitai proposer un réservoir à liquide complétement nouveau. Avec de l'aluminium, du chrome, des effets à l’intérieur animé par le flux de l'eau...etc... je voyais grand et technique. Pendant mes dessins inspirés des réservoirs de cigarettes électronique (photo ci-contre), je me suis rendu compte de la difficulté à usiner les matières. Cumulant des devis incroyablement élevé, je me suis résigné à abandonner ce projet.

 

Pourquoi revisiter des objets déjà fonctionnel et créer une concurrence, si ce n'est en plus pour faire mieux?
Évidemment, il est plus judicieux de créer un accessoire.


Jusqu'à ce jour ou j'ai reçu les réservoirs 250 (pour 25cm) de la marque EK-WB . Quand j'ai vu des matériaux aussi courant, si bien présenté et mis en valeur, il était devenu impensable de pouvoir faire mieux pour ce prix. Plutôt que de choisir un marché de concurrence, j'ai sollicité l'amélioration. Bingo! 48H on suffit pour dessiner ce qu'allait devenir les habillages.


Prototype

Après les multiples refontes et une réflexions sur le design, le prototype était réalisé en 3D. Quelques finitions et une peinture on suffit à visualiser l’artefact. C'est encore trop tôt pour proposer une version commerciale. En effet, le plastique est très fragile et l'objectif de la marque et de proposer des objets fiables et durables.


production

Le plastique étant ce qu'il est, ma seule réponse dans la quête d'une matière plus prestigieuse était les alliages de métaux.


Pour réaliser une découpe sur un tube d'aluminium d'une épaisseur de 3mm il faut une machine laser numérique avec un arbre rotatif (12axe), bref un monstre à prêt d'un demi million d'euros.


le marché

Le prototype a permis une étude du temps de réalisation, coût de production, matière et  demande. A mon plus grand regret, une fois les yeux posés sur les chiffres il était inconcevable de proposer une commercialisation. Dommage, car en plus de l'esthétique on découvre un coté pratique, l'aluminium est un excellent dissipateur thermique, lorsqu'on le prend en main il reste frais.


Conclusion

Le prototype laisse plutôt rêveur. Je peux regarder la lumière UV agir sur le liquide pendant des heures à travers ces motifs, c'est absolument fascinant et somptueux.


Au delà d'un projet mourant, la réussite du prototype m'a enlevé toute peur de réaliser un produit improbable.


Mission annulé


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Arthur (lundi, 18 février 2019 21:13)

    Dommage :(